par France Langlais | Le Patriote

Près de quatre-vingts délégués élus lors des assemblées annuelles des sections ont participé les 10 et 11 mars derniers, à la Maison Ludger-Duvernay, à la 182e Assemblée générale annuelle. Le thème de cette année, Entêtée d’avenir… depuis 1834, mettait l’accent sur la pérennité de notre institution qui poursuit sa mission avec acharnement pour la défense de la langue, de l’Histoire et de la libération collective.

 

Maxime Laporte

Assemblées des sections

Durant la période du 15 janvier au 15 février, selon nos règlements généraux, les sections doivent tenir leurs assemblées générales et nommer leurs représentants pour la section ainsi que les délégués pour l’assemblée annuelle de la SSJB. Notre Président général, Me Maxime Laporte, a fait la tournée des assemblées de sections présentant le bilan des activités et actions réalisées en 2015.

Il était accompagné d’Ève Montpetit, directrice de dons planifiés pour la Fondation pour la langue française, qui a présenté les types de dons planifiés (don testamentaire ou legs, don d’assurance-vie, rente de bienfaisance, don d’actions et fiducie) pour assurer l’avenir de nos familles et soutenir le seul organisme de bienfaisance dédié à la promotion du français au Québec et au Canada.

Trois sections ont élu un nouveau président ou une nouvelle présidente. Nous remercions les présidents sortants Normand Archambault (Yves-Blais), Louis-Joseph Benoit (Marguerite- Bourgeoys) et Denise Laroche (Chevalier-de-Lorimier) pour tout le travail accompli et nous félicitons les nouveaux élus Léo Donald Lachaîne, Gérald Landreville et Nicolas Savaria-Prévost.

Les sections ont voté une trentaine de propositions qui ont été étudiées en partie lors de l’assemblée générale. On y retrouvait plusieurs sujets, dont la défense du français, les politiques d’austérité du gouvernement, le patriotisme, le refus du projet d’oléoduc Énergie Est (et de ses risques pour l’environnement), la dénonciation du « Quebec bashing », les actions à entreprendre afin de contrer la propagande du gouvernement fédéral pour le 150e anniversaire de la fédération canadienne en 2017 et la promotion de l’indépendance du Québec.

 

Rachid Bandou

Le Conseil général a présenté quant à lui quatre propositions d’amendements aux règlements à l’assemblée générale : le nombre minimum et participation aux assemblées générales de sections, passant de trois à deux réunions pouvant se tenir à la même date mais non simultanément, afin que le Président général soit présent à plus de réunions possible; ajouter le courrier électronique pour les convocations d’assemblées de section et l’assemblée générale annuelle de la SSJB, attribuer à l’un de ses membres du Conseil général le titre de Président d’honneur pour une période renouvelable d’un an, ceci visant à honorer un personnalité ayant contribué de façon exceptionnelle à l’avancement des intérêts du Peuple québécois. Ces quatre propositions de modifications aux règlements de la SSJB ont été adoptées.

Dans la soirée du 11 mars, les délégués de la Société Saint-Jean-Baptiste ont adopté deux résolutions d’urgence : appuyer le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) qui vise à dénoncer les politiques qui permettent depuis longtemps à Israël de faire fi du droit international et désapprouver le rejet de la Chambre des communes dénonçant la campagne internationale Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) qui vise l’État d’Israël de cesser ses politiques d’occupation et de colonisation du gouvernement israélien.

 

Marie-Anne Alepin

Commission des présidentes et présidents
La Commission des présidentes et des présidents a réélu au poste de président Jean Jolicoeur pour un deuxième mandat.

Conseil général
Sept postes étaient en élection, dont quatre à titre de représentants des sections et trois à titre d’anciens présidents. Marie-Anne Alepin, Rachid Bandou, Bernard Landry et Sophie Stanké ont été élus au Conseil général. Mario Beaulieu, Jean Dorion et Maxime Laporte ont été élus aux postes d’ancien président.

 

france langlais

Comité de vérification des finances
Trois personnes ont été élues au Comité de vérification des finances. Il s’agit de Pierre Benoît, Jean Jolicoeur et Robert Ladouceur, complétant ainsi le comité avec Jacques Binette et Sylvie Mérineau.