fouleplainestjean

ACTUALITES.SYMPATICO.CA | 20 JUIN 2014

Le 24 juin est la fête nationale du Québec. Cette fête est aussi appelée « La St-Jean-Baptiste ». Pour plusieurs Québécois, elle est un des moments dans l’année où les aspirationssouverainistes s’expriment le plus. C’est un jour de congé (jour férié) pour tous les travailleurs de la province de Québec.

À l’origine une fête religieuse célébrant depuis des siècles Jean le Baptiste, mais également le solstice d’été qui débutait aussi le 24 juin, la Saint-Jean-Baptiste a été soulignée par les colons de la Nouvelle-France dès 1606. La fête se fera de plus en plus patriotique au Bas-Canada dès les années 1830, notamment avec les actions de la fondation de la Société Saint-Jean-Baptiste qui voit le jour en 1843 et qui se verra éventuellement confier l’organisation des festivités.

La tangente patriotique de la Saint-Jean-Baptiste culminera le 24 juin 1968 lorsque Pierre-Elliott Trudeau, alors premier ministre du Canada, assiste au traditionnel défilé à Montréal et est invectivé par des manifestants indépendantistes qui tentent de le chasser de sa tribune à coup de slogans et en lui lançant des objets. Refusant de quitter la scène alors que les forces policières répriment les manifestants, Pierre-Elliott Trudeau sera réélu le lendemain avec une forte majorité au Québec.

Alors que le pape Pie-X fera de Saint-Jean-Baptiste le patron spécifique des canadiens français en 1908, le gouvernement du Québec attendra 1925 avant de faire officiellement du 24 juin jour férié. Bien que la fête possède toujours une connotation religieuse dans certains pays, la Saint-Jean-Baptiste deviendra finalement officiellement la fête telle qu’on la connaît au Québec 11 mai 1977 lorsque le gouvernement péquiste de René Lévesque, par un décret ministériel,  en fait la « Fête nationale du Québec ».

LIRE LE TEXTE COMPLET

 

«La SSJB a besoin de vous. Faites un don, devenez membre et restez informé.»