Article de Gabrielle Duchaine paru dans le site de Rue Frontenac.com le 23 mai 2011.

« On a senti que la défaite du Bloc avait été difficile pour les militants et qu’elle a ravivé l’engagement de la population », ajoute le président de la Société Saint-Jean baptiste, Mario Beaulieu, qui a aussi fait une allocution devant une foule colorée particulièrement jeune.
Beaucoup d’adolescents, de jeunes adultes et de familles étaient sur place. Le temps radieux inattendu en a attiré plusieurs. D’autres, sont des abonnés à la fête.

Lire l’article dans le site de Rue Frontenac