Grand Prix de journalisme Olivar-Asselin à Pierre Allard – photos

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal a dévoilé le 14 novembre dernier le récipiendaire 2014 du prestigieux Prix de journalisme Olivar-Asselin. Il s’agit de monsieur Pierre Allard, journaliste et ex-éditorialiste au journal Le Droit. Article complet ici ...


Le prix Olivar-Asselin à Pierre Allard

LE DEVOIR | 16/11/2014 Pierre Allard, journaliste et ex-éditorialiste au journal Le Droit, a reçu vendredi le prix Olivar-Asselin, décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) à un individu qui s’illustre dans le domaine du journalisme. « Cette nomination revêt un sens...


Le prix Olivar-Asselin à Pierre Allard

15 novembre 2014 |Le Devoir Pierre Allard, journaliste et ex-éditorialiste au journal Le Droit, a reçu vendredi le prix Olivar-Asselin, décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) à un individu qui s’illustre dans le domaine du journalisme. « Cette nomination revêt...


Affaire Pierre Allard : Maxime Laporte au 104,7 FM Outaouais

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal dénonce vivement l’exclusion de l’éditorialiste Pierre Allard du journal Le Droit. C’est à la suite d’un billet publié sur son blogue personnel où il critique les propos d’André Desmarais concernant l’éventuelle disparition...


Un cégep bilingue à Vaudreuil-Dorion?

Article de Pierre Allard Au fil des décennies, s’il y a une chose que les Franco-Ontariens ont bien apprise, c’est que les écoles bilingues sont des usines d’anglicisation. L’Ontario français a réussi à se débarrasser des écoles primaires bilingues, des écoles...


Université de l’Ontario français: un mensonge historique…

« Se trouvera-t-il quelqu’un, au sein de la collectivité franco-ontarienne ou dans les médias, pour remettre les pendules à l’heure? Si on ne le fait pas, et ce, de façon énergique, la population étudiante franco-ontarienne sera condamnée pour longtemps (pour toujours?) à...


Diriez-vous «Papineau rue» ou «rue Papineau»???

Pierre Allard  | Lettres du Front Dans sa chronique intitulée Le festival des colonisés (Journal de Montréal, vendredi 13 décembre 2017), Sophie Durocher avait dénoncé avec raison l’appellation anglicisée d’un nouveau festival de l’humour dans la métropole. Une...