AGENCE QMI | LE JOURNAL DE QUÉBEC | 01 juin 2014

pierreallardleblogue

JOURNALISME | CONGÉDIEMENT | CENSURE

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) a dénoncé dimanche le renvoi de l’éditorialiste Pierre Allard par la direction du journal Le Droit pour lequel il travaillait comme pigiste.

M. Allard a été remercié après avoir publié un billet dans son blogue personnel dans lequel il critiquait l’intention de Gesca, propriétaire du Droit, de La Presse, du Soleil, du Nouvelliste et de la Tribune, d’arrêter d’imprimer ces journaux pour ne publier que sur l’internet et La Presse+.

Écoutez l’entretien radiophonique de Maxime Laporte au 104.7 FM Outaouais


«Cette censure, cette “excommunication” cavalière et indécente que subit en ce moment cet excellent journaliste qui compte plus de 45 années de service au journal Le Droit, me répugne et m’inquiète. Est-il éthique d’ainsi museler des journalistes de talent, “chiens de garde de la démocratie”, pour des raisons managériales ou idéologiques?» a soutenu le président général de la SSJB, Maxime Laporte, dans un communiqué.

M. Laporte estime que la disparition de la version papier du Droit serait une catastrophe.

«Le journal Le Droit est une institution centrale dans le combat pour la défense et la pérennisation de la langue française en Outaouais et en Ontario. Si ce journal est menacé, c’est aussi le français qui est menacé dans cette région névralgique pour l’avenir de notre langue», a-t-il dit.

Le président de la SSJB affirme que l’avenir de la presse écrite en région doit être débattu pour que soit maintenu le «journalisme de proximité». […]

 CLIQUEZ ICI – Lire le texte complet

 

«La SSJB a besoin de vous. Faites un don, devenez membre et restez informé.»
LOGOindépendancedrapeau - Copie - Copie