Article d’Olivier Bourque paru dans Argent de Canoë le 25 novembre 2011.

«Nous remarquons qu’il y a de plus en plus de plaintes. Par exemple, l’an dernier, nous en avons eu 3600 et cette année, on va en avoir probablement davantage», a indiqué M. Bergeron.

Cette arrivée de nouveaux travailleurs va freiner l’érosion observée chez l’OFLQ où plusieurs travailleurs ont pris leur retraite lors des dernières années. Une vague d’embauches avait été effectuée lors de l’année 2008 mais depuis il y avait moins d’employés, selon les rapports annuels consultés.

Cette décision a été bien accueillie par la Société Saint-Jean-Baptiste, mais selon son président, il faut des actions.

«C’est une bonne nouvelle, mais je ne crois pas que ce soit suffisant. On espère qu’ils n’enverront pas ces employés donner des récompenses aux contrevenants à la loi 101. C’est bien beau d’avoir du personnel, mais encore faut-il avoir les moyens d’agir», a souligné Mario Beaulieu.

Lire l’article dans le site de Canoë