Article d’Hugo Prévost de la Presse Canadienne paru dans le journal Metro du 16 octobre 2010.

L’indépendance du Québec est toujours d’actualité, 40 ans après la Crise d’octobre: voilà le message véhiculé samedi par différentes personnalités, lors du dévoilement du monument dédié aux victimes de la rafle du 16 octobre 1970, devant les locaux de la Société Saint-Jean-Baptiste, à Montréal.

Devant une centaine de personnes portant des drapeaux du Québec et des Patriotes, le député bloquiste Serge Ménard et l’ex-premier ministre du Québec Bernard Landry ont harangué la foule en affirmant tous deux que si les crimes commis par les membres du FLQ ne sont pas excusables, la promulgation de la Loi sur les mesures de guerre par le gouvernement fédéral de l’époque était indigne d’une démocratie.

Lire l’article dans le site Internet du Metro