David Goudreault : la langue française

« Ayoye, j’ai mal à mon pays, mais personne ne peut voir nos blessures à la langue, si on ferme notre gueule, alors je l’ouvre grand… » – David Goudreault-Auteur, etc.

Posted by Le 15-18 on Friday, August 18, 2017

Ayoye, j’ai mal à mon pays,
mais personne ne peut voir
nos blessures à la langue,
si on ferme notre gueule,
alors je l’ouvre grand…

 

David Goudreault-Auteur, etc