Prix-Lyse-Daniels-2016-Photo-Pierre-DemersLe physicien de renommée internationale, M. Pierre Demers, récipiendaire du prix Impératif français, en reconnaissance de son engagement exceptionnel pour l’avancement de la recherche scientifique en français.

 


 

Des félicitations du Président général
de la Société Saint-Jean-Baptiste

Cher professeur Demers,
Monsieur Perreault,
Chers amis,

Par la présente, je tiens à rendre hommage à une personne que j’admire au plus haut point : monsieur le professeur Pierre Demers, ce Québécois d’exception, patriote, grand défenseur de la langue française, scientifique de génie et artiste des sciences.

Ce n’est pas un hasard si notre récipiendaire du Prix des sciences Léon-Lortie 2015 de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, accumule les distinctions. Monsieur Demers appartient à une classe à part. Il est de la race des vivants, des passionnés et des immortels. De la race des dignes autant que de ceux qui savent s’indigner. Il compte parmi ces citoyens exemplaires qui se tiennent debout, même à 101 ans, qui ont véritablement le sens de la patrie. Imperturbable, non-négociable et incorruptible dans sa quête de savoir et son désir incandescent de liberté et de justice.

Pierre Demers est de ceux qui dérangent, qui agissent à contre-courant. Pour notre plus grand bonheur. Sa soif d’extraordinaire l’aspire vers la vérité en ce monde par trop dominé par l’ordinaire…

Il faut souligner le travail extraordinaire réalisé par monsieur Demers et la Ligue internationale des scientifiques pour l’usage de la langue française (LISULF) afin de promouvoir depuis plus de 35 ans auprès des décideurs, des universitaires et de la population en général, l’usage du français dans l’enseignement, la communication, la recherche et les publications scientifiques. Nos élites, tant au niveau national qu’international, doivent faire preuve de responsabilité et agir dans ce dossier crucial, où l’on a le plus souvent multiplié les vœux pieux et les belles paroles, mais sans que les bottines ne suivent les babines.

Encore une fois, félicitations à Pierre Demers, bene merenti de patria, pour cette belle reconnaissance, le grand prix Impératif Français !

Salutations patriotiques,

Signature Maxime Laporte

Maxime Laporte
Président général
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

 

SOURCE : Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Pour information et demande d’entrevue (Maxime Laporte):

Claude Boisvert, responsable des communications

438-931-2615, cboisvert@ssjb.com


 

Le Recteur de l’Université de Montréal
lui rend un vibrant hommage

Cher Monsieur Demers,

Je suis honoré de vous écrire ce mot pour vous féliciter de l’obtention du prix Impératif français 2016. Ce prix, cher collègue, ne saurait trouver meilleur lauréat. Il nous rappelle à tous votre rôle de pionnier dans la défense de la science en français au moment même où l’Université de Montréal réaffirme son engagement à faire rayonner le français sur la scène scientifique internationale.

M. Demers, vous êtes un modèle pour ma génération et toutes celles qui la suivent. Votre carrière de physicien de haut vol ne vous a jamais empêché de poursuivre votre combat en faveur des causes qui vous tiennent à cœur. À 101 ans, un âge vénérable qui évoque le nom d’une loi fondamentale pour les Québécois, vous continuez votre combat sur la place publique, ce qui est tout à fait remarquable.

L’Université de Montréal est fière de vous compter parmi ses professeurs retraités et diplômés. Vous figurez, avec le frère Marie-Victorin que vous avez connu, parmi les grands personnages de l’histoire de notre établissement.

Je vous félicite pour cet honneur qui rejaillit sur l’ensemble de notre communauté universitaire.

udm

Guy Breton,
Recteur de l’Université de Montréal