Montréal, le 18 octobre 2010 – Des milliers de manifestants ont exprimé leur colère face au bâillon et au projet de loi sur les écoles passerelles du gouvernement libéral, à l’occasion de la grande manifestation-spectacle de la Coalition contre la loi 103. La manifestation se tenait devant les bureaux montréalais du premier ministre Charest, soit au même endroit où eut lieu la célèbre manifestation «McGill français». Plusieurs artistes, dont Daniel Boucher, Claude Gauthier, Julien Poulin, Fanny Bloom et Gilles Bélanger, ont soulevé la foule par leurs prestations.

Il s’agit de la plus importante manifestation pour le français à se tenir depuis une vingtaine d’années. Le rassemblement précédent, organisé par la Coalition contre la loi 103, formée de plus de 35 organismes, avait rassemblé plus de 3000 personnes dont une partie avait dû être refoulée faute de places suffisantes à la porte du Centre Pierre-Charbonneau.

Selon Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et initiateur de la Coalition, cette réponse au bâillon et à l’aplaventrisme libéral n’est que le début d’une vaste campagne pour le français qui s’engage à travers le Québec. « Au moment où les francophones sont devenus minoritaires à Montréal et où toutes les études prévisionnelles indiquent un déclin rapide du français dans la région métropolitaine et, à plus long terme, dans tout le Québec, il devient urgent que la population et tous les organismes de la société civile se mobilisent autour de l’objectif de faire du français la véritable langue commune au Québec. Les libéraux peuvent passer le bâillon à l’Assemblée nationale, mais ils ne pourront pas nous bâillonner dans la rue ! Comptez sur nous !»

-30-
Renseignements : Jacinthe Béliveau 514-843-8851