Lettre à la mairesse de Canada Bay, Australie, lue à l’occasion d’un événement commémorant là-bas les Patriotes exilés en Australie, il y a plus de 175 ans.

 

Madame la Mairesse,
Au nom de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, fondée en 1834 par les Patriotes et chef de file du mouvement national québécois, je souhaite vous féliciter, ainsi que tous vos concitoyens et concitoyennes de Canada Bay, pour vos efforts remarquables afin de maintenir bien en vie la mémoire de nos héros de l’Insurrection de 1837-38, exilés en terre d’Océanie il y a de cela près de 180 ans.
Leur combat lumineux contre la tyrannie du régime colonial anglais d’alors ; leur engagement pour la démocratie, la république et l’indépendance du Bas-Canada (le Québec actuel), a fait d’eux des géants de notre histoire. Cette histoire ayant croisé celle du peuple australien, jusqu’à y laisser des traces notables, je tiens à rendre hommage aux familles ayant accueilli, nourri, logé nos exilés. Aussi, je salue tous les descendantes et descendants du Patriote « Joe » Marceau, dont votre toponymie témoigne encore de son installation dans la région de Dapto.
Enfin, je me permets de souligner que la cause des Patriotes reste toujours d’actualité aujourd’hui. Elle est encore à parachever, ici comme ailleurs. Inspirons-nous d’eux afin de faire de ce monde, un monde plus juste, un monde où les peuples comme les individus pourront, sans exception, s’épanouir librement et paisiblement.

 

Veuillez agréer, Madame la Mairesse, mes salutations patriotiques,

 

 

Signature Maxime Laporte

Me Maxime Laporte
Président général
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal
82, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) CA H2X 1X3

 

 

 

 L’événement a eu lieu le 1er février 2017 à Canada Bay, AU

Canadian connections

The historical link between Saint-Cyprien-de-Napierville, Quebec and the City of Canada Bay was marked last week by an exchange of letters as an expression of friendship. Appropriately the ceremony took place at the Canadian Exiles memorial at Bayview Park, close to where the exiles were set ashore in 1840.

 

The events of 1837-1838 which led to the French Canadian Patriotes being exiled to Australia, where they were incarcerated at Longbottom Stockade, Concord have left their mark on our area. The names Marceau Drive, Chateauguay Walk, Exile Bay, French Bay and our namesake, Canada Bay are a reminder of their story.

 

While most of the Canadian Exiles returned to their families and friends in Canada in 1842, Joseph Marceau who came from Saint-Cyprien-de-Napierville chose to stay and make a new home for himself in Australia.

 

The photograph shows Pierre Marcoux from Quebec, who is working on a documentary on the Canadian Exiles, with City of Canada Bay Mayor, Helen McCaffrey.

 

 JOURNAL  INNER WEST COURRIER
LES EXILÉS CANADIEN PDF