Article de Marco Bélair-Cirino paru dans Le Devoir du 24 mai 2011.

«Il faut se souvenir des […] patriotes qui ont donné leur vie pour la démocratie, pour la lutte contre la corruption politique et l’indépendance du Québec», avait lancé le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu, avant le coup d’envoi de la manifestation.

Lire l’article dans Le Devoir