Article de Christian Gangon publié sur Vigile le 6 février 2012

photo vigile

Le gouvernement invite les écoles à participer à son « Défi de l’affiche de la Fête du Canada » (http://www.pch.gc.ca/fra/1292268977681) sur le thème de la guerre de 1812, ce conflit entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, puisque le Canada n’existait pas. Il s’agissait de défendre l’Empire de ceux qui nous avaient conquis. Les milices formées de nos ancêtres québécois ont été forcées d’y participer. Il y a eu plusieurs affrontements violents entre la population francophone et les forces armées britanniques, dont une émeute anti-conscription à Lachine qui fut durement réprimée.

On essaie de nous dépeindre cette guerre comme le théâtre de l’unité liant anglophones, francophones et autochtones du Canada, alors que les deux siècles qui ont suivi ont plutôt été marqués par la volonté des anglophones d’assujettir et d’assimiler les francophones et autochtones. Alors, comme l’écrivait récemment Pierre Allard, éditorialiste du Droit d’Ottawa,

Voir sur Vigile.net