C O M M U N I Q U É

Mitch Garber Photo Graham Hughes, presse canadienne

La SSJB félicite Mitch Garber

Montréal, 19 septembre 2016 – La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, par la voix de son Président général, Maxime Laporte, a tenu à féliciter Mitch Garber pour les «paroles sages, intelligentes, inclusives et progressistes» qu’il a prononcées devant des gens d’affaires à Montréal ce lundi. L’ex-dragon a plaidé pour les fins des «deux solitudes», exhortant la communauté anglophone de s’ouvrir à la culture québécoise et estimant que René Lévesque a eu raison de vouloir faire du français la langue officielle et commune au Québec en 1977.

Monsieur Laporte a fait valoir: «Le Québec évolue depuis trop longtemps dans deux univers linguistiques et culturels parallèles. Tout le monde gagne, y compris économiquement, à ce qu’au Québec, ça se passe en français. C’est une question d’inclusion et de cohésion sociale et nationale.»

«Nos concitoyens québécois de langue maternelle anglaise n’ont pas d’excuse, étant plus de 77% à parler français, et bénéficiant de garanties importantes eu égard au maintien de leurs institutions. Il m’apparaît évident que la véritable paix linguistique adviendra lorsque le français sera dans les faits et non seulement sur papier, la seule langue commune au Québec, y compris dans le monde des affaires.»

«Cela dit, il ne faut jamais perdre de vue la force d’attraction de l’anglais, omniprésent dans notre quotidien, versus la faiblesse relative du français, surtout sur l’Ile de Montréal. Or, quand monsieur Garber insiste pour que les enfants québécois apprennent davantage l’anglais, il faut rappeler que les Québécois figurent déjà parmi les peuples les plus bilingues sur cette planète.»

«Dans ce contexte, l’enjeu restera toujours la pérennisation du fait français en Amérique du Nord, davantage que la promotion d’une langue seconde. Il faut donc prioriser avant toute chose, l’apprentissage et l’usage de la langue française au Québec», a conclu le jeune Président général.

Fondée en 1834, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal est le plus ancien organisme dédié à l’avancement des intérêts du peuple québécois et de la civilisation française d’Amérique. Notons de plus qu’elle a été à l’origine de la fondation de la Chambre de commerce de Montréal.

-30-

Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, ssjb.com
Pour information et demande d’entrevue (Maxime Laporte):
Claude Boisvert, responsable des communications
438-931-2615, cboisvert@ssjb.com