Article de Marco Fortier   paru dans le journal Le Devoir du 13 décembre 2013

FR

«Une centaine de personnalités, menées par la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, dénoncent ce qu’elles appellent la «francophobie» croissante issue notamment des débats sur la Charte de la laïcité et sur le renforcement de la loi 101.

La SSJB a dévoilé jeudi une lettre ouverte qui recense des chroniques publiées dans des journaux anglophones et dans les réseaux sociaux, au cours des derniers mois. Ces écrits«discriminatoires» dépeignent les Québécois comme des racistes, a dénoncé Mario Beaulieu, président de la SSJB de Montréal. Une page Facebook a même caricaturé la première ministre Pauline Marois sous les traits d’une nazie.

L’ancien premier ministre Bernard Landry, l’ex-député péquiste Pierre Curzi et une centaine d’artistes, professeurs, animateurs et militants de tous les horizons ont signé le manifeste. L’animatrice Julie Snyder, le conteur Fred Pellerin et les comédiens Emmanuel Bilodeau, Guylaine Tremblay et Lucie Laurier figurent parmi les signataires.»

«Les injures ont atteint une rare intensité dans le cadre du débat sur la laïcité au Québec», a dit Pierre Curzi.

Lire la suite