Article de Valérie Dufour paru dans Rue Frontenac le 15 juin 2010.

«L’Institut de réadaptation de Montréal est le seul institut francophone d’envergure internationale et il est affilié à l’Université de Montréal. Il y a déjà beaucoup trop d’hôpitaux anglophones à Montréal par rapport à la proportion des anglophones dans la population, il ne faut pas angliciser un établissement de plus», indique le président de la SSJBM, Mario Beaulieu.

Mario Beaulieu affirme que la majeure partie des patients de l’Institut sont des francophones, tout comme le personnel. Il ne voit donc pas pourquoi on permettrait à la direction de communiquer dans les deux langues avec son personnel. «On nous présente l’obtention de ce statut comme une nécessité pour assurer le maintien des services à la clientèle anglophone, mais l’Institut de réadaptation donnait déjà des services aux anglophones depuis des années.»

Lire l’article dans le site Internet de Rue Frontenac