Montréal, le 2 mars 2010 – La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal invite les médias à une conférence de presse sur un ouvrage percutant intitulé « Le génocide culturel des francophones au Canada ». Selon son président, Mario Beaulieu, « trop peu de Québécois connaissent l’histoire des législations linguistiques au Canada. Pendant plus d’un siècle et jusque dans les années soixante, toutes les provinces canadiennes à majorité anglophone ont adopté ou maintenu des lois interdisant l’enseignement en français dans les écoles publiques ».

Les médias sont invités à assister au lancement de la plaquette « Le génocide culturel des francophones au Canada », publié aux éditions Le Québécois, sous la direction de Pierre-Luc Bégin. Cette conférence de presse se tiendra :

le mercredi 3 mars 2010 à 14 h
à la Maison Ludger-Duvernay (au 82, rue Sherbrooke Ouest à Montréal)

M. Bégin affirme que « les statistiques et les rappels historiques présentés dans ce livre démontrent éloquemment que le système fédéral canadien est le tombeau du fait français au pays. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les francophones au Canada subissent depuis 1867 un déclin qui les mènera à terme à la disparition. Au Québec même, l’avenir du français est menacé. »