Article de Louis Pelletier paru dans L’Action du 4 mars 2010.

Les militants péquistes de Lanaudière se réuniront en assemblée générale dimanche le 7 mars, de 10 à 13 h 30, au Centre Émélie-Gamelin situé au 80 rue Wilfrid-Ranger à Saint-Charles-Borromée.
L’assemblée suspendra ses travaux vers midi pour accueillir tous les intéressés à défendre le français.
Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu, prendra alors la parole. Un communiqué signale que le but avoué de cette démarche est la création d’un mouvement lanaudois pour la défense et la promotion de la langue.

Lire l’article dans le site Internet de L’Action.com