C O M M U N I Q U É

LES GAGNANTS DU CONCOURS VIDÉO
LA TETE A PAPINEAU

Concours de création vidéo La Tête à Papineau | Demain, un Québec libre?!

Le jury formé d’Yvan Dubuc, Micheline Lanctôt,
Eric Ruel et Ghislain Taschereau rend public ses choix déchirants

lanctot

Montréal, 27 mai 2016 – Ayant pour thème «Demain, un Québec libre?!», le concours de création cinématographique La Tête à Papineau (lateteapapineau.quebec) du Comité Écranlibre présidé par Maxime Laporte et ouvert à tous les citoyens-nes, a tiré à sa fin le 3 mai dernier. Plus de 50 très-courts-métrages d’environ une minute 30 secondes ont été soumis, dont la majorité sont l’œuvre de jeunes cinéastes et vidéastes passionnés par le projet d’indépendance du Québec. Le concours est une idée originale de Ghislain Taschereau.

Après avoir annoncé la semaine passée la mise en nomination de 19 candidats et candidates, le jury indépendant a rendu public ce vendredi les noms des artistes qui se mériteront les trois premiers prix du concours, en plus de ceux qui reçoivent une «mention spéciale». Les vidéos ont été choisies selon plusieurs critères généraux, en termes de qualité de la production, d’originalité du contenu, de puissance du message…

Le réalisateur Yvan Dubuc, parrain du concours, a fait valoir: «Comme disait Miron, tant que l’indépendance n’est pas faite, elle reste à faire. En 2016, la question nationale demeure entière et traverse la totalité de la société québécoise. Les générations montantes doivent s’emparer à leur manière de la question nationale, selon leur propre vision du monde, à l’instar des nombreux jeunes cinéastes ayant participé au concours. Aujourd’hui, la question nationale rejoint la question environnementale, elle suscite une réflexion sur notre modèle économique, lequel doit être refondé sur des valeurs de partage, de coopération, de justice et de respect de la nature. Également, ce qui ressort par exemple de la vidéo gagnante du premier prix, c’est qu’aujourd’hui, on voit l’indépendance non comme un projet à réaliser contre le Canada, mais pour le Québec, pour régler nos différends avec Ottawa, voire pour mieux s’entendre avec le reste du Canada, dans le respect des droits de chacun.»

Micheline Lanctôt s’est dite «abasourdie par les bonnes idées présentées» et joint sa voix aux autres membres du jury pour féliciter du fond du cœur tous les candidats et candidates qui ont participé au concours.

Eric Ruel a ajouté: «Je les encourage à continuer à développer leur talent ainsi que leur passion du cinéma, du Québec et de la liberté.»

Rappelons qu’une cagnotte initiale de «4 000 piastres», en référence au montant de la prime pour la tête de Louis-Joseph Papineau en 1837, est prévue pour récompenser ces trois gagnants, qui obtiendront respectivement 70%, 20% et 10% de cette somme à laquelle s’ajoutent les contributions du public reçues dans le cadre d’une campagne de sociofinancement. Ceux qui le désirent peuvent toujours contribuer financièrement à cette campagne en se rendant sur le site lateteapapineau.quebec.


Œuvres mises en nomination

 

Aribumu, Murat, «Le Québec, un pays»  Baron, Émil, «L’indépendance, c’est l’identité»  Béland, Marie-Lou, «La classe»  Bernier, Steve, «Mon projet: Demain, un Québec libre»  Bourbonnais, David, «Indépendant» Cloutier, Jean-Philippe, «OUI»  Dagenais, Jean-Philippe, «Demain, un Québec libre?! Enfin!»  Darses, Loïc, «La grande marche»  Falardeau, Jules, «République du Québec, jour 1»  Forget, François, «Le Québec d’hier présente le Québec de demain» Gauthier, Alexandre, «Vers l’indépendance»  Halloran, Éloi, «Dégagé, engagé et libre»  Lachapelle, Esse, «Souveraineté du Québec; l’alliance Wampum»  Lefebvre, Marc-André, «Le peuple interrompu»  Lewis, Maryse Laurence, «Vivre libre»  Lord, Adam, «Pour une cause qui dépasse l’individu»  Nantel, Jean-Jacques, «L’indépendance sera payante»  St-Pierre, Samuel, «En désespoir de cause» Tessier, Benjamin, «Demain un Québec libre»


 

MENTIONS SPÉCIALES :

Bernier, Steve, «Mon projet: Demain, un Québec libre»
Bourbonnais, David, «Indépendant»
Cloutier, Jean-Philippe, «OUI»
Gauthier, Alexandre, «Vers l’indépendance»
Lefebvre, Marc-André, «Le peuple interrompu»
Lewis, Maryse Laurence, «Vivre libre»
St-Pierre, Samuel, «En désespoir de cause»


 

LES GAGNANTS :

3e prix:

Aribumu, Murat, «Le Québec, un pays»
333

2e prix:

Falardeau, Jules, «République du Québec, jour 1»
222

1er prix:

Tessier, Benjamin, «Demain un Québec libre»
111


 

D’autres prix en marge du concours
Un événement de projection de toutes les œuvres mises en nomination aura lieu au courant du mois de septembre en présence de membres du jury.

Par ailleurs, d’autres prix créés en marge du concours, seront décernés à ce moment par des organisations partenaires de La Tête à Papineau, lesquelles ont été éblouies par l’excellence et la créativité de nombreux métrages présentés.

Ainsi, la coopérative Webtv.coop a décidé de souligner le travail extraordinaire de Samuel St-Pierre et de son équipe pour la vidéo «En désespoir de cause», qui obtiendra une récompense de 500$.
444

Également, la création originale «OUI» de Jean-Philippe Cloutier remportera le prix du Président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, pour un même montant de 500$.
555

 


 

Réaction du gagnant du concours
Le récipiendaire du premier prix, Benjamin Tessier, a fait valoir: «Je suis extrêmement ému et honoré d’avoir été choisi par le jury, et d’autant plus en ayant pris connaissance de la qualité des œuvres soumises au concours. Merci à mon équipe et merci à la SSJB d’avoir rendu tout ça possible!»
«Je pense que le cinéma est une des armes essentielles à toute lutte de libération nationale et ce concours a permis de planter les graines de la résistance dans l’esprit de plusieurs cinéastes. Le cinéma, les vidéos et les concours comme La Tête à Papineau permettent de faire rayonner le combat pour l’indépendance du Québec.»

«Nous ne devrons plus jamais laisser le champ libre aux âneries et aux steppettes de nos ennemis fédéralistes. Le grand défi de notre génération sera de redonner au peuple québécois sa dignité, et cela passe par la création d’images fortes et inspirantes. En ce sens, ce concours jette les bases d’une stratégie de communication qui participera à la victoire.»

 

Partenaires officiels du projet:
Mission Vision Médias
Ecranlibre.tv
Réseau Cap sur l’indépendance
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

 

SOURCE :

lateteapapineau.quebec| #laTAP
Pour information et demande d’entrevue:
Claude Boisvert, SSJB Communications
438-931-2615, cboisvert@ssjb.com