Voici le reportage complétant l’article d’Olivier Bourque de Canoë.

Cette décision a été bien accueillie par la Société Saint-Jean-Baptiste, mais selon son président, il faut des actions. «C’est une bonne nouvelle, mais je ne crois pas que ce soit suffisant. On espère qu’ils n’enverront pas ces employés donner des récompenses aux contrevenants à la loi 101. C’est bien beau d’avoir du personnel, mais encore faut-il avoir les moyens d’agir», a souligné Mario Beaulieu.

Voir le reportage de TVA