Article paru dans le site Internet de Radio-Canada le 15 novembre 2009.

La Société St-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal a choisi, dimanche, l’écrivaine Hélène Pedneault comme « Patriote de l’Année », à titre posthume.

« La SSJB remet la médaille Bene merenti de patria à une femmequi, par ses écrits, ses créations et ses prises de parole, fut unecombattante du pays réel, de son territoire, de ses habitants, de ses femmes qui demandaient du pain et des roses », a déclaré Mario Beaulieu, président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Mme Pedneault a cofondé la Coalition Eau Secours, une organisation qui lutte pour l’universalité du droit à cette ressource. Elle a aussi défendu la langue française et l’indépendance du Québec.

La cérémonie s’est déroulée à la Maison Ludger-Duvernay enprésence de nombreux invités, dont le frère et les soeurs de Mme Pedneault qui ont reçu la médaille en son nom.

Hélène Pedneault a écrit les chroniques délinquantes du magazine La vie en rose, la pièce de théâtre La Déposition, une biographie de Clémence Desrochers, et a réalisé d’Éloge de l’indignation à Radio-Canada.

La SSJB attribue le titre de Patriote de l’année est depuis 1975.

Andrée Ferretti, Raymond Lévesque, Jacques Parizeau, Bernard Landry et Loco Locass ont notamment été nommés Patriotes de l’année par le passé.

Lire l’article dans le site Internet de Radio-Canada