Au revoir, Monsieur le professeur

Aurevoir à un patriote hors du commun, un scientifique de génie et un ardent défenseur de la langue française. Récipiendaire en 2015 de notre Grand Prix des sciences Léon-Lortie, fondateur de la LISULF, le très vigoureux Pierre Demers, qu’on croyait éternel, s’est éteint à 102 ans, quelques mois après le départ inattendu de son fils Joël.

 

À toute la famille, à tous les amis-ies et compatriotes du professeur Demers, nos plus sincères condoléances.

Pierre Demers (1914-2017)

Pierre Demers, physicien émérite, patriote québécois et défenseur infatigable de la langue française s’est éteint paisiblement à l’âge de 102 ans le 29 janvier dernier, entouré de ses proches.

Fin 1979, le professeur Demers avait réuni neuf autres personnes pour délibérer sur la nécessiter d’organiser la promotion du français en science: Florian Gosselin, Jean-Claude Pechère, Rémy Chauvin, Michel Amyot, Guy Bouthillier, Arnold-Jean Drapeau, Gilbert Lannoy, Jean-Claude Richer, Jean-Pierre Saint-Dizier et Armand Vaillancourt. Au tout début de l’année 1980, la LISULF prenait vie.

Au fil des décennies, en grande partie grâce au dévouement inconditionnel de Pierre Demers, la LISULF a notamment proposé le projet législatif Droit des Auteurs (DDA), institué une manifestation annuelle Pasteur Parlait Français (PPF), publié la revue Science et Francophonie (S et F) et envoyé plusieurs missions au Québec et en France. Ces réalisations ont pu compter sur la participation de douzaines de bénévoles, notamment Yves Saint-Denis, Marcel Sauvé, Maurice Day, André Lépine et Yvan Morin qui sont encore présents.

Pierre Demers laisse dans le deuil ses deux fils Patrick Demers et Thierry Leroux-Demers (France); ses quatre petits-enfants Hugo Perreault-Demers, Tatiana Sylvestre (Gabriel-Alexandre), Éliane Beaudin-Demers (Julien) et Shani Beaudin-Demers (Anthony); son amie proche Jacqueline Blanchard, son ex beau-frère Gregory Johnson ainsi que de nombreux autres parents, collègues et amis.

Les funérailles auront lieu à 14 h le samedi 11 février en l’église Notre-Dame-des-Neiges, au 5366 Chemin de la Côte-des-Neiges à Montréal. Pour ceux qui le souhaitent, une rencontre aura lieu après la cérémonie au Centre Funéraire Côte-des-Neiges, 4525 Chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal. Vous êtes aussi invités à venir lui rendre hommage le vendredi 10 février de 14 h à 21 h 30 au même Centre Funéraire.

 

Remise des prix d’Imperatif Français. Pierre Demers. – Photo Martin Roy