Lettre d’opinion de Gaston Bernier, président de l’Association pour le soutien et l’usage de la langue française, parue dans le quotidien Le Devoir du 17 août 2011.

La présence québécoise à la manifestation avait été encouragée en mai et juin par des initiatives individuelles et par la publicité diffusée par Impératif français (représenté lors de la marche par l’écrivain Alain Dubos, auteur des Amants du Saint-Laurent, 2009), par l’Association pour le soutien et l’usage de la langue française, par la Société nationale des Québécois et Québécoises de la capitale. Cependant, la proximité de la Fête nationale a empêché les regroupements panquébécois (Mouvement national des Québécoises et Québécois, Mouvement Québec français, Ligue d’action nationale) d’y encadrer la présence québécoise.

Lire la lettre dans le site du Devoir