par Agathe Boyer | Le Patriote

COMMISSION DES PRÉSIDENTES
ET DES PRÉSIDENTS

2014 a été l’année de l’effervescence des idées si chères à la SSJBM et si caractéristiques de notre histoire. Marqué par le 180e anniversaire de la Société, ce qui est chose peu commune, ce mouvement vers demain se veut une amorce de changement dans la société et du Québec d’aujourd’hui et de demain.

Mathieu Boucher, président du Conseil Jeunesse

Mathieu Boucher, président du Conseil Jeunesse

Mentionnons d’abord les présidents qui ont fait partie du conseil d’administration de la CPP : Normand Archambault, viceprésident et Jean Jolicoeur, trésorier. Ainsi que les présidents des sections : Denise Laroche, Sylvie Mérineau, Aude De Latrémoille, Roger Trépanier, Benoit Coulombe, Pierre Benoît, Daniel Dubé, Sylvain Guay, Louis- Joseph Benoit, André Parizeau, Benoit Parent, Jocelyn Jalette, Guy Brien, Jacques Boivin, Normand Archambault et moimême.  Sans oublier Mathieu Boucher pour le Conseil Jeunesse.

 

Merci aux présidents sortants pour leur engagement : Sylvain Guay, Benoit Parent, Guy Brien et Pierre Benoît. Ce dernier milite à la Société depuis une trentaine d’années ! Ils seront remplacés par Richard Charron pour Pierre-Lemoyne-D’Iberville, Bernard Longpré pour Ludger-Duvernay, Denis Martel pour l’Ouest-de-l’Île et Dre Micheline Boucher-Granger pour Laval. Il est également prévu de se doter d’un plan de soutien aux sections aidant ainsi au recrutement et au rajeunissement.

Neuf rencontres ont eu lieu à la CPP et ce dans une ambiance conviviale et empreinte de complicité. L’année 2014 a été marquée par le dynamisme des équipes qui ont présenté plusieurs projets, notamment la participation au comité du jour du Souvenir, du Fleurdelisé, de la Journée nationale des patriotes et le comité des projets, ainsi que les textes rédigés par la présidente dans Le Patriote.

 

ENTRE AUTRES ACTIVITÉS

Les rencontres culturelles de Montréal-Nord, de même que les rencontres interculturelles autochtones-Québec et la mission de paix sur le Saint-Laurent. Les vigiles, les concours d’histoire, les conférences, l’exposition « Jacques-Viger vous salue ». La participation aux Journées de la culture et à la soirée Montréal en lumière. Les soirées francoculturelles à la Maison de la culture. La soirée du temps des Fêtes qui accueille une centaine de convives. La remise d’un prix au Patriote de l’année, la commémoration de la bataille de Saint-Eustache et le dévoilement d’un buste à l’effigie du docteur Jean-Olivier Chénier à Saint Eustache.

Les Lundis de l’histoire, la soirée hommage au regretté Gilles Rhéaume, les fêtes de quartier organisées dans certains arrondissements, le spectacle pour Félix Leclerc au parc La Fontaine. Les articles dans les journaux locaux, la participation au concours de la Francofête et à des ateliers de francisation de la bibliothèque de Brossard. Les bourses décernées à des nouveaux arrivants qui fréquentent l’école Antoine-Brossard dans le but de s’intégrer à la société québécoise. Alouette !

Chaque président a reçu – gracieuseté d’Yves Saint-Denis – la biographie de Gilles Rhéaume Le baroudeur de l’indépendance, en hommage à ce grand patriote.

Force est de constater que les idées ne manquent pas. Une des plus grandes réalisations de la société, c’est le travail d’équipe des membres de la CPP. Je me réjouis de la collaboration observée autour de la table et du plaisir de participer à un grand projet de société.

Mes remerciements à France Langlais pour son dévouement et son efficacité et à Claude Boisvert pour son sens de l’organisation et son professionnalisme. Vous servir a été un plaisir. Hélas, toute bonne chose a une fin ! Merci et bonne continuité ! •••