Voici un message publié par l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) dans la foulée du dévoilement des données du recensement de 2016 relatives à la langue.

« Avec tout ce qui a été dit à propos du dernier recensement publié par Statistique Canada, il n’est pas impertinent de revoir brièvement les informations contenues dans notre rapport de recherche publié en janvier 2016 : « Le Québec rate sa cible – Les efforts du Québec en matière de francisation et d’immigration : un portrait ».

En effet, on peut sans doute y trouver une piste explicative quant à l’augmentation de l’anglais comme langue maternelle et comme langue d’usage par les Québécois.

Pour lire le rapport dans son intégralité, c’est ici >>> http://www.irec.net/upload/File/rrc20160127franci_aisimmigration.pdf «