Le Patriote – sept 2016

rene-caron

 

À une époque où les métiers de la scène étaient dénigrés, René Caron entreprit de
monter sur scène à l’âge de 14 ans et exerça son métier jusqu’à la toute fin. À la radio, à la télévision, au cinéma, il interpréta des rôles de soutien et de faire valoir pendant plusieurs décennies. Chanteur, animateur, comédien, il fut associé à des personnages de « bons gars ». Il fut un des pionniers de la grande aventure de la télévision québécoise. Son rôle de Todore Bouchonneau « dit Des Bouchons », dans la série-culte des Belles Histoires des pays d’en haut, d’après l’oeuvre de Claude- Henri Grignon, reste indéniablement le plus connu de sa carrière.

La SSJB de Montréal tient à offrir ses plus sincères condoléances à la famille de
Monsieur Caron. Rappelons que celui-ci était membre depuis plusieurs années de
la section Chomedey-de-Maisonneuve — Jeanne-Mance de la SSJB.

René Caron, dans son rôle de Todore Bouchonneau, avec la comédienne Réjane Desrameaux, qui jouait son épouse, la « belle grosse Georgiana », dans les Belles Histoires des pays d’en hau

René Caron, dans son rôle de Todore Bouchonneau, avec la comédienne Réjane Desrameaux, qui jouait son épouse, la « belle grosse Georgiana », dans les Belles Histoires des pays d’en haut