Le ministre libéral Coiteux s’excuse officiellement auprès du «Quebec Community Groups Network» («Alliance Quebec 2.0») pour avoir répondu en français à une question en anglais à l’Assemblée nationale du Québec! Trouvez-vous cela normal? Pourquoi Amir Khadir de QS continue de poser des questions en anglais?

La Charte de la langue française visait à faire du français non pas la langue des seuls francophones, mais la langue commune et officielle de tous les Québécois.

M. Khadir se justifie de poser des questions en anglais en disant qu’il veut que les anglophones comprennent l’ampleur du phénomène du financement politique illégal. Il suppose que les anglophones votent pour un parti libéral corrompu parce qu’ils ne parlent pas français?

Le groupe de pression anglophone QCGN (financé à coup de millions par le fédéral à même nos impôts) a rapidement demandé des excuses parce qu’il n’a pas répondu en anglais à la question posée en anglais par le député du Québec Solidaire.

«Dans un communiqué virulent, le président du QCGN, James Shea, a parlé d’un «affront», puis d’un «faux pas extrêmement décevant»… «Je suis vraiment désolé», a lancé le ministre de la Sécurité publique. Il a ajouté «qu’il n’y a aucun obstacle à l’usage de l’anglais» à l’Assemblée nationale.»

 

 

Mario Beaulieu

Ancien Président général SSJB,
député fédéral de la Pointe-de-l’Ile