speakvert

Montréal, 19 février 2015 – Plus d’une vingtaine de groupes citoyens, agricoles, environnementaux, syndicaux et de défense de la langue française lanceront ce vendredi la campagne « SPEAK VERT ! » afin n de faire valoir leur indignation face à l’Office national de l’énergie (ONÉ), cet organisme fédéral qui refuse de rendre disponible pour les citoyens francophones une traduction officielle des 30 000 pages de documents déposés en anglais seulement par TransCanada concernant le projet d’oléoduc Énergie Est.

Le projet Énergie Est touchera près de 2000 propriétaires fonciers au Québec ainsi qu’un très grand nombre de communautés. Par ailleurs, plusieurs plaintes au Commissariat aux langues officielles ont également été enregistrées jusqu’ici et font toujours l’objet d’un examen.

Non-partisan, le regroupement d’organisations déploiera des actions citoyennes afin de mettre pression sur l’ONÉ pour qu’il suspende les processus en cours, tant et aussi longtemps qu’une documentation finale et complète du projet Énergie Est ne sera pas disponible en français également.

Plus tôt cette semaine, la cour fédérale a donné raison à l’ONÉ en rejetant une demande d’injonction destinée à préserver les droits fondamentaux des francophones dans ce dossier et intentée par l’agricultrice Francine Lamonde et le Centre québécois du droit en environnement (CQDE).

Les représentants des médias sont invités à une conférence de presse qui aura lieu :

20 FÉVRIER | 10 H 30
MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
SALLE CLARK 50, RUE SAINTE-CATHERINE OUEST, MONTRÉAL

SERONT PRÉSENTS CE VENDREDI :

Lucie Laurier, comédienne et porte-parole du Mouvement Québec français qui animera la conférence
Steven Guilbeault, porte-parole, Équiterre
Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie, Greenpeace
Maxime Laporte, avocat et président général, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal
Karel Mayrand, directeur général pour le Québec, Fondation Suzuki
Martine Chatelain, présidente, Coalition Eau secours !
Jacques Tétreault, coordonnateur général, Regroupement Vigilance hydrocarbures Québec
Christian Simard, directeur général, Nature Québec
Alain Ouimet, vice-président, Conseil central du Montréal métropolitain (CSN)
Alain Brunel,  Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique
Anne-Marie Saint-Cerny, directrice, Société pour vaincre la pollution
Floris Ensink, président, Club Sierra Québec
Anthony Garoufalis-Auger, Éco-étudiants contre les oléoducs
Abdul Pirani, chapitre montréalais du Conseil des Canadiens