Article de Stéphanie Saucier paru dans le journal 24 H le 16 octobre 2010.

Les noms des quelques centaines de militants indépendantistes emprisonnés en octobre 1970 sont dorénavant gravés derrière les barreaux du nouveau monument érigé à la mémoire de leur arrestation sur le terrain de la maison Ludger-Duvernay, à Montréal.
Pour souligner le 40e anniversaire de cet événement qui a marqué l’imaginaire des Québécois, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et la Fondation Octobre 70 ont dévoilé samedi le monument dont rêvait le co-fondateur et ex-président de la fondation, René Bataille, décédé en mai dernier.

Lire l’article dans le 24 H