Ce mardi, la SSJB était fière de prendre part, en tant qu’alliée d’Impératif français, à la conférence de presse de lancement de cette importante campagne, qui a eu lieu à la Maison Ludger-Duvernay

 

Justine Mercier | LE DROIT

Impératif français revient à la charge pour dénoncer la place que prendra l’anglais dans l’enseignement au sein de la future faculté satellite de médecine de l’Outaouais, en lançant une campagne publicitaire dans les marchés radiophoniques de Gatineau, Montréal et Québec.

La publicité de 30 secondes sera diffusée dès mercredi matin, pour une durée de deux semaines, afin d’inviter les citoyens à dénoncer la situation auprès des élus.

« L’Outaouais a besoin d’une faculté de médecine, tout le monde le reconnaît, entend-on dans la publicité. Étant chez eux, au Québec, les étudiants de l’Outaouais s’attendent à étudier en français, dans une université de langue française. Le gouvernement Couillard veut leur imposer 18 mois de cours en anglais donnés à distance par l’Université McGill, une institution de langue anglaise. Franchement. Devons-nous maintenant lutter contre notre propre gouvernement pour pouvoir nous instruire en français dans nos écoles? Dites-le, ça n’a vraiment aucun bon sens. Dites-le. Un message d’Impératif français. »

 

Cette pub sera en ondes à compter du 1er février à FM93  Québec, 98,5FM  Montréal et 104,7FM  Gatineau:


 

SOURCE

 


 

Voir aussi l’article 
dans la Gazette de Montréal