Des jeunes s’expriment sur la question du français à Montréal.