Le président du Mouvement Québec français, Maxime Laporte, s’oppose à la suppression du français sur les panneaux routiers.