La Société Saint-Jean-Baptiste appuie sans réserve le mouvement mondial de grève pour le climat et les millions de jeunes à travers le monde qui se mobilisent aujourd’hui pour la cause. En ce 15 mars, plusieurs de nos jeunes membres et sympathisants seront dans la rue pour l’occasion.

Pour être à la hauteur des défis qui se posent chez nous en matière d’environnement, le peuple québécois doit impérativement s’affranchir du pétro-État canadien.Il faut rompre avec notre statut de simple province qui, honteusement, fait de nous des complices objectifs des velléités néocoloniales et écocides d’Ottawa, de Bay Street et de l’Alberta.

Si nous sommes sérieux dans notre volonté de mettre en oeuvre la nécessaire transition énergétique, il nous faut acquérir dès maintenant la pleine maîtrise de nos leviers politiques et économiques, autrement dit réaliser l’indépendance nationale, sans jamais négliger dans la poursuite de cet objectif, la solidarité avec les peuples autochtones.

Le Québec : première république verte du monde ? Pourquoi pas !