Plus de 60% des entreprises de Montréal ont exigé ou souhaité des compétences en anglais lors de leurs dernières embauches, selon l’OQLF.

Article dans LE DEVOIR