La loi canadienne sur les langues officielles :
Arrachage systémique et substitution linguistique

 

50 ANS DE RECUL ! 

Le Canada défrancise! Des graphiques qui valent mille mots!

Les trois graphiques ci-dessous confirment hors de tout doute les conséquences des politiques et pratiques d’arrachage systémique et de substitution linguistique en vigueur au Canada.

Selon le graphique 1 sur la base de la langue principalement parlée, l’importance relative du français est passée de 25,7 % à 20,5 % entre 1971 et 2016, une baisse de près de 20,2 %!

Quant aux Canadiens n’ayant comme connaissance unique que l’anglais comme langue officielle, leur nombre augmente de plus de 2 millions tous les 10 ans, alors que l’importance relative de ceux et celles ne connaissant que le français diminue, comme le confirment les graphiques 2 et 3.