Article de La Presse Canadienne publié par Branchez-Vous le 18 décembre 2011

Des groupes nationalistes demandent aux Québécois de boycotter la Banque nationale du Canada, en raison de ses politiques linguistiques.
Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste, reconnaît qu’il s’agit d’une des seules banques fondées dans la province. Mais les francophones ne devraient pas appuyer aveuglément les entreprises québécoises lorsqu’elles délaissent la langue de Molière, indique-il.

M. Beaulieu reproche à la Banque nationale de ne pas avoir pris de mesures fortes pour s’assurer que les réunions de travail entre employés se tiennent en français.

La Société Saint-Jean-Baptiste demande aux clients de la banque de transférer leur hypothèque et de fermer leur compte.

Mario Beaulieu affirme que des clients sont déjà passés à l’action et qu’il s’attend à ce que de nombreux francophones fassent de même.

Voir sur Branchez-Vous


   Articles pertinents :