Lettre d’opinion de Jocelyne Doray publié dans Le devoir le 15 décembre 2011

Monsieur le Premier Ministre Stephen Harper,

Vous oubliez peut-être que 60 % des électeurs n’ont pas voté pour vous? On devrait vous le rappeler plus souvent.

Soixante pour cent des électeurs ne voulaient pas de vous, qui avez été le «cheval de Troie» du Reform Party chez les conservateurs, ni de ce gouvernement d’extrême droite que vous dirigez comme un despote.

Pourtant, avec votre «note de cancre» (40 %), vous régnez en roi et maître. Vous jetez à la poubelle le registre des armes à feu, lequel a pourtant l’appui de 75 % des Canadiens. Vous gaspillez des milliards de dollars dans la construction de prisons à une époque où la misère fait tache d’huile et où cet argent serait bienvenu à bien des fins sociales. Et par votre fait, le Canada se retire de l’accord de Kyoto. Personne ne vous a demandé de faire une chose pareille, sauf, peut-être, vos petits copains de l’industrie du pétrole et du gaz. Tout le monde sait pourtant que bientôt, plus personne ne voudra de votre pétrole sale. Mais vous n’écoutez jamais les experts qui vous mettent en garde et qui vous prouvent que vous faites fausse route. Vous ne les écoutez pas parce que vous êtes convaincu d’avoir raison envers et contre tous, «avec l’aide de Dieu». Ah mais au fait… N’est-ce pas là une belle définition de la stupidité?

Vivement que vous quittiez le pouvoir pour que nous cessions d’avoir honte. Et pour que nous puissions commencer le travail de reconstruction de ce pays. S’il n’est pas déjà trop tard.

***

Jocelyne Doray – Montréal, le 13 décembre 2011

Voir dans Le Devoir


   Articles pertinents :