Un poète doit d’abord s’engager dans quelque chose.
Participer en quelque sorte à une révolution,
qu’elle soit verbale ou qu’elle soit sociale.
Il y a peut-être un moyen de se faire joindre les deux révolutions.

Gérald Godin 1964

 

Lire l’article complet de RADIO-CANADA