Article de Claude Lafleur publié dans Le Devoir le 10 décembre 2011

L’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) constate que l’économie du Québec se démarque des autres grâce à sa résilience. «Il est de notoriété publique que le Québec s’est mieux tiré d’affaire que beaucoup d’autres endroits dans le monde, face aux difficultés actuelles, relate Robert Laplante, directeur de l’IREC. Nous ne sommes pas les seuls à l’affirmer.»

Le Québec se démarque de plus en plus du reste de ce Canada qui a subi, au cours des vingt dernières années, une importante mutation économique. «Le Canada, explique-t-il, est devenu un État pétrolier et son économie est désormais largement déterminée par les cours du pétrole et des ressources naturelles.» Quant au Québec, il demeure une économie de PME fortes. «C’est une économie qui a son dynamisme propre et qui se démarque clairement», résume M. Laplante.

Voir dans Le Devoir


   Articles pertinents :