REVUE DE PRESSE

  • https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-05-21/projet-de-loi-96/une-marche-pour-le-francais-a-montreal-vendredi.php
  • https://www.lapresse.ca/actualites/2021-05-21/une-manifestation-pour-le-francais-a-montreal.php
  • https://journalmetro.com/actualites/montreal/2643592/manifestation-pour-le-francais-au-pied-du-mont-royal
  • https://www.youtube.com/watch?v=OgSZh3-Ldg0
  • https://www.facebook.com/marieanne.alepin/videos/10225756586771474

 

 

C O M M U N I Q U É

La SSJB et le MJS tiendront
une grande marche pour le français

Vendredi le 21 mai 2021, à 17h

« En français, c’est non négociable ! »

Montréal, 19 mai 2021 —La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal et le Mouvement des jeunes souverainistes (MJS) coorganisent une grande marche pour le français — « En français, c’est non négociable ! » — visant à dénoncer l’insuffisance des mesures annoncées dans le projet de loi 96 et réaffirmer que seule l’indépendance du Québec incarne une voie viable et pérenne en ce qui a trait à la protection du français sur notre territoire.

« Soyons nombreux et unis dans la rue pour montrer notre soutien indéfectible à un Québec en français et pour manifester nos attentes pour des mesures encore plus audacieuses et costaudes. Nous avons la responsabilité envers les prochaines générations de porter ce combat historique jusqu’au bout pour veiller à ce que le Québec devienne un pays de langue française, plutôt que de leur pelleter le problème », déclare Marie-Anne Alepin, Présidente générale de la SSJB.

« Nous sommes rendus à l’étape où un rassemblement populaire s’impose. Nous comptons démontrer que tant les jeunes que les moins jeunes sont enclins à se mobiliser pour promouvoir l’idée d’un Québec pays et de langue française. Les tergiversations, dont celles que nous impose la réforme déposée récemment par la CAQ, sont nuisibles et il est impératif d’y répondre en se  mobilisant », a déclaré Félix Étienne, porte-parole du MJS.

La visée de ce rassemblement est de pointer du doigt le manque de courage démontré par la majorité des élus de l’Assemblée nationale lorsqu’il vient le temps, entre autres, de proposer des mesures pour contrer le recul du français sur le territoire du Québec. Malgré le consensus populaire — largement démontré — en faveur d’une protection adéquate de notre langue, les représentants du peuple optent trop souvent pour des demi-mesures qui ne régleront en rien les différents problèmes liés à notre incapacité de faire respecter la langue commune du Québec. Pour les organisateurs, ce phénomène de peur injustifié, dont font preuve nos député(e)s, est une autre démonstration que les Québécois ne pourront jamais s’accomplir collectivement, tant qu’ils seront soumis à la supervision et à la gouvernance d’une autre nation.

Veuillez prendre note que les organisateurs comptent faire respecter les mesures sanitaires prescrites par la Santé publique du Québec.

 

 

 

Rendez-vous à Montréal, au parc Mont-Royal,
devant la statue de Sir Georges-Étienne Cartier,

VENDREDI 21 MAI
17 HEURES
Sur avenue du Parc  entre Mont-Royal et avenue des Pins

 

______________

Pour entrevues (Marie-Anne Alepin [SSJB] et Félix Étienne [MJS],
Pâris Psychogyios      ppsychogyios@ssjb.com