Article paru dans Hebdo Rive Nord.com le 1er avril 2010.

La salle réservée à la Maison de la culture de l’Assomption n’était pas assez grande pour contenir les quelque 100 personnes venues assister au lancement d’une biographie sur Henriette Cadieux, l’épouse de Chevalier de Lorimier. Rédigé par Yolande Gingras, l’ouvrage a bénéficié d’une équipe de recherche composée de Georges Aubin, Hélène Caron, Gérard Héroux, Agathe Lafortune et Claude Saint-Jean.
Les personnes présentes au lancement, parmi lesquelles on pouvait reconnaître le député bloquiste Nicolas Dufour ainsi que notre président Mario Beaulieu, ont eu droit à la lecture de textes liés à l’héroïne, dont une lettre de Laurent-Olivier David. Des descendants de la famille De Lorimier étaient également présents. Quelques membres de la section Pierre-Le Gardeur de la SSJB étaient aussi au rendez-vous.

Si on connaît bien son illustre époux, Thomas Chevalier de Lorimier, ce fougueux patriote qui mourut sur le gibet en 1839 en s’écriant « Vive la liberté, Vive l’indépendance ! », personnifié par Luc Picard dans le magnifique film de Pierre Falardeau, sa veuve restait encore méconnue. Résultat d’une recherche patiente, mais fructueuse, à travers une somme colossale d’archives, de témoignages et de documents tant historiques que généalogiques, cette biographie constitue une pièce de choix, peut-être même incontournable, pour quiconque s’intéresse à l’histoire des patriotes, et notamment aux femmes patriotes.

Lire l’article dans l’Hebdo Rive Nord.com


   Articles pertinents :