QMI | Journal de Québec

 

QUÉBEC | Le premier député noir de l’Assemblée nationale, Jean Alfred, verra son nom être employé pour désigner un pont de l’autoroute 50 en Outaouais.

En effet, la Commission de toponymie du Québec a confirmé jeudi que le pont de l’autoroute de l’Outaouais qui enjambe la rivière Petite Nation, entre les municipalités de Plaisance et du canton de Lochaber s’appellera Jean-Alfred.

M. Alfred était un homme politique et pédagogue d’origine haïtienne, député de la circonscription de Papineau de 1976 à 1980 dans le premier mandat de René-Lévesque et du Parti québécois. Il s’est notamment distingué par son engagement à la mise en place d’infrastructures régionales, comme l’hôpital de Gatineau et l’autoroute de l’Outaouais. Il est mort en 2015.

«Jean Alfred a consacré une partie de sa vie à tisser des ponts entre les Québécois et la communauté haïtienne d’ici», a expliqué la ministre de la Culture, Nathalie Roy, par communiqué, jeudi.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente… un balado animé par Emmanuelle Latraverse.
«Le pont qui porte aujourd’hui son nom étant situé au cœur de la circonscription qu’il a représentée pendant quatre ans. Ce lieu est tout indiqué pour rappeler le souvenir de Jean Alfred dans la toponymie du Québec», a-t-elle ajouté.

Cette désignation toponymique commémorative a été officialisée en février pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs.

La Commission s’est dotée d’une Banque de candidature aux hommages toponymiques, laquelle comprend notamment une centaine de noms de personnes de la population noire.

 

 

 

 

SOURCE