«À force de revendiquer sa différence, le Québec s’est éloigné du Canada, et le Canada s’est désintéressé du Québec. À ne plus essayer de se comprendre, les préjugés se multiplient et s’amplifient.
 
Le débat sur la loi 21 est devenu le paratonnerre de cet affrontement idéologique entre la majorité québécoise et les élites du Canada anglais. La langue suivra. »