Article de Marianne White paru dans The Gazette du 21 février 2011. (Traduction de Jacinthe Béliveau)

La SSJBM, institution nationaliste, qui a pris part à la manifestation lors de la visite du Prince Charles, est à penser rejoindre les forces du RRQ cet été pour la prochaine visite royale.
« L’intense attention médiatique que cette visite va attirer serait une belle opportunité à prendre pour faire entendre notre message et rafraîchir la mémoire des Québécois sur les crimes qu’a commis cette institution monarchique. » disait M. Mario Beaulieu, président de la SSJBM.
Il rappelle que la Grande-Bretagne n’a jamais présenté d’excuses pour l’assimilation des francophones hors Québec et à la déportation de 12 500 Acadiens en 1775.

Bourgeois et Beaulieu ont dit ne pas s’attendre à attirer des centaines de manifestants étant donné que les Québécois deviennent de plus en plus indifférents à la monarchie.
« Même si les gens sont indifférents, cela ne les rend pas plus en faveur de la monarchie, ils ne font que la tolérer. » a rajouté M. Beaulieu.

Lire l’article dans le site de The Gazette


   Articles pertinents :