Une firme de consultation en immigration a déclaré dans une publication Facebook que la langue française est l’un des points négatifs du Canada…

«C’est scandaleux», a lancé d’emblée Marie-Anne Alepin, présidente de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB).

«Si on était maître chez nous au chapitre de l’immigration ce serait différent, a poursuivi Mme Alepin. Ce que font ces compagnies crée des frustrations et des malentendus chez les gens qui arrivent ici avec leur bonne volonté et voient que ce n’est pas ce à quoi ils s’attendaient.»

 

 

À lire aussi dans  le Journal de Montréal

«Plusieurs personnes ici parlent français»: une publication sur l’immigration suscite la grogne