par Élaine des Lauriers
JOURNAL LE PATRIOTE

 

 

De nombreux anglicismes et impropriétés polluent notre vocabulaire quotidien. On ne les reconnaît pas toujours et ils sont ancrés dans l’usage. On confond également parfois les sens de différents termes et on les utilise dans de mauvais contextes.

En voici quelques exemples.

 


Éligible                                             Admissible

Le terme éligible n’a qu’un sens dans la langue française : apte à être élu. On peut donc être éligible comme député, comme conseiller municipal ou comme président d’une association, par exemple. On ne peut cependant pas être éligible à un concours. On dira donc « Toutes les personnes de 18 ans et plus sont admissibles à ce concours ».


Altération, altérer                      Retouches, retoucher

En anglais, le mot alteration signifie faire des modifications ou des retouches. En français, c’est plutôt un terme péjoratif. « Son jugement était altéré par tous les racontars qu’il avait entendus. » Dans le cas des modifications que l’on fait à un vêtement ou à une photographie, on parlera de retouches.


Walk-in, walk-in closet           Pièce-penderie

Ce terme anglais, qui fait référence à la penderie attenant à la chambre à coucher principale, est très utilisé. On lui préférera pièce-penderie, un mot français qui rend bien l’idée, ce type de penderie étant habituellement assez spacieuse.


Minutes                                      Compte-rendu, procès-verbal

Voilà un anglicisme très populaire. Je n’ai pas compté le nombre de fois qu’il a écorché mes pauvres oreilles. On fait le procès-verbal d’une rencontre ou d’une assemblée, en notant les choses importantes qui ont été dites et les propositions adoptées et rejetées. De façon moins formelle, on parlera d’un compte-rendu.


Varia                                             Divers

Varia est une impropriété. On le retrouve souvent dans les ordres du jour et les procès-verbaux des réunions. On devrait plutôt utiliser « questions diverses », « affaires diverses », ou, pourquoi pas, tout simplement « divers ».


Billet de saison                           Abonnement

Billet de saison est un calque de season tickets. On dira plutôt « J’ai un abonnement au théâtre » et « L’été, je vais régulièrement au stade, car suis abonnée aux matchs de l’Impact de Montréal ».


Faire du sens                         Avoir du sens, être logique

Faire du sens, un calque de making sense, est, malheureusement, une expression qu’on entend trop souvent. On devrait tout simplement dire que ça a du sens ou que c’est logique. « Ça a bien du sens, nous allons faire ce que tu proposes. »


Versatile                                   Polyvalent

Une personne versatile change souvent d’idées, elle fait preuve d’inconstance. On pourrait donc dire de nombreux politiciens qu’ils sont versatiles, ou des girouettes si vous préférez, ce qui, de toute évidence, n’est pas un compliment. Par contre, si vous parlez d’un collègue qui a de multiples talents et est un bon atout dans votre équipe, vous direz qu’il est polyvalent, qu’il compte de nombreuses cordes à son arc.


Feeling                                    Émotion, sensation, intuition

Combien de fois entendons-nous ce mot anglais ! Au lieu de dire « Il fumait un petit joint, cela lui donnait un bon feeling », on dira plutôt « Il fumait un petit joint, cela lui apportait une bonne sensation ». Au lieu de « J’ai le feeling que ça ne fonctionnera pas ce projet », on ira plutôt avec « Mon intuition me dit que ce projet ne fonctionnera pas. »


Pour terminer, influencés par l’anglais, nous utilisons un peu trop souvent le verbe aller.
En voici quelques exemples.

Aller en grève                          Faire la grève,   déclencher la grève

De l’anglais, to go on strike

Aller sous presse                      Mettre sous presse

De l’anglais, to go to press

Aller en prolongation              Jouer en prolongation

Aller en appel                            En appeler,  faire appel,   interjeter appel