Article de Daphné Cameron paru en page A 10 dans La Presse du 4 mars 2010.

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) a dénoncé hier le nom du nouveau service internet de Bell Canada. Selon le groupe, le choix de l’appellation anglaise « Fibe » constitue un manque de respect à l’égard des francophones. À l’instar des commerces Bureau en gros ou La Source, l’entreprise de télécommunications aurait dû « faire un effort » pour trouver une appellation française pour son service web qui mise sur la fibre optique, croit le président général de la SSJB, Mario Beaulieu. « Ça démontre une insensibilité par rapport au Québec », a-t-il affirmé.

Lire l’article dans le journal La Presse


   Articles pertinents :