Article de Robert Dutrisac publié dans Le Devoir le 18 janvier 2012

Le PQ mène des discussions avec Québec solidaire depuis des mois, a appris Le Devoir

«Depuis l’automne, il y a des discussions avec QS avec lesquelles Mme Marois est tout à fait d’accord», a-t-on confié hier.

Dans une entrevue au Devoir publiée samedi, Bernard Drainville affirmait que le PQ risquait de disparaître s’il ne ramenait pas les démissionnaires au bercail et s’il ne faisait pas une alliance avec QS. «On travaille là-dessus», a-t-on soutenu hier, laissant entendre que la sortie du député était superfétatoire.

«L’objectif, c’est qu’on ait le plus grand nombre possible de députés souverainistes à l’Assemblée nationale», a-t-on fait valoir. Le but, c’est de former «la plus grande coalition de souverainistes possible».

La formation de cette «coalition de souverainistes» passe aussi par le retour au PQ de certains démissionnaires. Avant Noël, Pauline Marois a rencontré Pierre Curzi et Louise Beaudoin. La chef péquiste a revu Louise Beaudoin récemment. «La porte leur est grande ouverte s’ils veulent revenir», assure-t-on.

Voir dans Le Devoir


   Articles pertinents :