Article de Jean Archambault publié sur Vigile le 23 janvier 2012

Nous stagnons dans l’opinion publique, déjà très manipulée par la concentration des médias, il faut donc réagir dans un bloc uni. Relevez nos manches et rencontrez les électeurs plutôt que de se chicaner dans les journaux qui font l’opinion. Du travail, encore du travail. Montez des projets rigoureux pour dénoncer le gouvernement Charest, son plan Nord, sa lâcheté sur la question de la langue. Briser ce cynisme par des actions courageuses. Rigueur intellectuelle et action à la base dans un bloc uni, voilà la seule chance pour que l’électorat, confus de nos confusions, se réveille et aille dans le sens de l’histoire.

Souverainistes, nous avons oublié que la conscience politique d’un peuple est faite de milliers de gestes ; que cette conscience politique peut se développer si des hommes et des femmes acceptent de sacrifier leurs ambitions personnelles légitimes en partageant leur esprit et leur coeur avec d’autres en vue de l’avancement du peuple Québécois vers sa destinée.

Voir sur Vigile.net


   Articles pertinents :