Prenons donc bonne note que la Colombie-Britannique n’est plus une alliée du Québec dans l’opposition aux pipelines et qu’une nouvelle fois les provinces anglophones se liguent contre le Québec, comme elles l’ont fait à de multiples reprises au cours de l’histoire.

 

Lire l’article de Pierre Dubuc dans L’AUT’JOURNAL